Rechercher sur le Site

TOUS EN GRÈVE POUR REVENDIQUER LE RETRAIT NOUS SOMMES TOUS CONCERNES !
Publié le 12 janvier 2020 | SNUDI-FO 27

La mobilisation d’ampleur contre la réforme des retraites continue car nous refusons le modèle de société au service du monde de la finance et des assurances, au détriment de nos droits collectifs et de notre protection sociale.

De plus plusieurs raisons doivent nous mobiliser contre ce passage en force :

Le mépris et les provocations de Macron et son gouvernement continuent :

-  Lors de ses vœux, Macron n’évoque même pas les grévistes, assure qu’il va mener la réforme jusqu’à son terme et accuse les syndicats de « mensonges » et « manipulations »
-  Quelques jours plus tard, il décore de la légion d’honneur le président du fonds de pension Blackrock, qui est à l’initiative de la réforme des retraites en France, réforme qui pousserait nombre de salariés vers la capitalisation !
-  Le gouvernement tente de gagner l’opinion publique en proposant de rediscuter avec les Organisations syndicales à partir du 7 janvier alors que le texte de loi a été rédigé et déjà envoyé au Conseil d’Etat, démontrant que le gouvernement veut passer en force !
-  Le régime universel par points c’est le hold-up du siècle qu’entend organiser le gouvernement avec la fin de l’obligation de l’Etat Employeur de garantir les pensions des fonctionnaires (loi 83-634 du 13/07/83) : A LIRE ICI
-  Des simulations du gouvernement honteusement truquées qui cachent la volonté de paupériser les enseignants : A LIRE ICI
-  Rappelons qu’avec le régime universel par points, Macron s’attaque à tous les salariés, y compris ceux du privé, comme en témoigne le 4 pages de l’UD FO 44.

4 pages sur le projet de retraites pour les salariés du privé

La réforme des retraites s’accompagne d’autres mesures visant à détruire le statut de la fonction publique et le service public
-  Un décret autorisant la rupture conventionnelle dans la fonction publique est paru le 30 décembre. Il va permettre toutes les pressions et les déstabilisations pour pousser les fonctionnaires à quitter la fonction publique : A LIRE ICI
-  Un décret imposant aux municipalités de financer les écoles maternelles privées, en application de la loi Blanquer, a également été publié le 30 décembre. Autant de moyens en moins pour l’école publique !
-  Dans le 1er degré 1885 postes de moins sont créés par rapport à l’année dernière ce qui va provoquer une situation catastrophique dans les écoles (effectifs plus chargés, manque de remplaçants, de RASED…) : A LIRE ICI
-  Si les salaires sont bloqués pour les enseignants, ce n’est pas la crise pour tout le monde : suite à un arrêté publié le 1er décembre 2019 la prime annuelle maximale passe à 51760 euros pour les recteurs et DASEN !

Il n’y aurait aucun salarié épargné avec cette réforme. Nés avant ou après 1975 : tous verraient leurs retraites diminuer.

Les hypothétiques promesses de revalorisation salariale pour compenser la baisse importante des pensions pour les enseignants ne marchent pas : les personnels ne fonctionnent pas au chantage !

Non à ce projet de réforme, Oui à l’augmentation de nos salaires !

Dans cette situation, pour la première fois, un appel commun des fédérations de l’Education (FO, FSU, CGT, Solidaires, SNALC, FAEN) appelle à amplifier la grève jusqu’au retrait !

cale




Documents Liés
4 pages sur le projet de retraites pour les salariés du privé
PDF - 1.2 Mo
SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo