Rechercher sur le Site

Réouverture des écoles et des établissements : Mise en danger des personnels, menaces sur les obligations de services !
Publié le 16 avril 2020 | SNUDI-FO 27

Compte-rendu d’audience avec le ministre de l’Education nationale

Le ministre a consulté la FNEC FP-FO en visio-conférence ce mercredi 15 avril, suite à l’annonce par le président Macron de la réouverture des écoles et des établissements scolaires le 11 mai.

En préalable, la FNEC FP-FO a indiqué que la situation que vivent des millions de salariés aujourd’hui militait plus que jamais pour le maintien et la défense des CHSCT et donc pour l’abandon de la loi de transformation de la Fonction publique qui prévoit de les supprimer.

La FNEC FP-FO refuse que la sortie du confinement se fasse en mettant en danger la vie des personnels.

Il y a donc un préalable : le ministre a l’obligation d’apporter toutes les garanties en matière de protection de ses agents. Force est de constater que ce n’est pas le cas aujourd’hui. Depuis des semaines les personnels qui assurent l’accueil des enfants de soignants ne disposent ni de masques, ni de solution hydro-alcoolique, ni de gant, etc. Certains enseignants sont tombés malades. Et aucun dépistage n’a été réalisé.

Or, sans ces garanties, dans les conditions de promiscuité des établissements (espaces communs, cantines, salles de classe,…), l’annonce de réouverture est irréalisable et irresponsable. Le Conseil de l’Ordre des Médecins s’y est opposé.

Nous vous invitons à lire le compte rendu de l’audience avec le Ministre de l’Education Nationale ci dessous :

Compte-rendu d’audience avec le ministre de l’Education nationale
cale




Documents Liés
Compte-rendu d’audience avec le ministre de l’Education nationale
PDF - 214.6 ko
SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo