Rechercher sur le Site

Nos droits pendant le COVID 19
Publié le 26 mars 2020 | SNUDI-FO 27

1/ Suis-je obligé de revenir à l’école pour l’accueil des enfants du personnel soignant ?

Non ! Cet accueil n’est pas obligatoire, malgré les pressions sociales ou hiérarchiques, en particulier sur les directeurs et directrices pour intégrer les enseignants dans un planning de rotation.

2/ Je suis déjà volontaire mais on m’oblige à aller dans une autre école où plusieurs enfants sont regroupés. Cela ne me convient plus. Puis-je refuser ?

Le volontariat s’applique toujours, quelque soient les conditions. Si vous pensez que votre sécurité n’est plus assurée par ces regroupements d’enfants, potentiellement « porteur sain » ou que vos conditions de travail sont dégradées, vous pouvez décider immédiatement de ne plus être volontaire, en le spécifiant à votre directeur/directrice pour vous retirer du planning.

3/ Je suis volontaire mais rien n’est prévu pour ma sécurité (gel, masque, gants, lingette, serviette en papier…) que dois-je faire ?

En tant qu’employeur, l’IA a la responsabilité de protéger la santé de ses agents.
Dans le cas où vous n’avez rien, nous invitons les personnels à contacter votre IEN par le biais du Registre Santé Sécurité au Travail (RSST), avec copie au SNUDI FO 27, pour demander du matériel.
Vous avez aussi le choix d’appliquer cette consigne : volontaire oui, mais uniquement avec le matériel de protection !

4/ Je suis directeur d’école, suis-je obligé d’assurer une présence effective dans l’école ?

En aucun cas une permanence ne peut être imposée puisqu’elle s’oppose au principe du confinement et est contradictoire avec les consignes ministérielles qui indiquent clairement que l’objectif prioritaire est de limiter au maximum les déplacements.

5/ On me demande de venir travailler les mercredis, samedis et dimanches et d’assurer le pique-nique du midi et/ou l’accueil du matin et du soir ?

Aucune obligation d’être volontaire sur des temps périscolaires. C’est à la Mairie et à l’IEN de se coordonner afin de trouver le personnel municipal ou des personnels « volontaires »

6/ Quelle différence entre « télétravail » et continuité pédagogique ?

La liberté pédagogique s’applique.
Rappelons que la classe virtuelle ou le CNED ne sont pas obligatoires. A lire ICI
Comme l’employeur-Education nationale n’est pas en capacité de respecter cette contrainte de la loi, cette disposition ne peut s’imposer aux agents.

La continuité pédagogique est donc le lien que vous allez privilégier avec vos élèves par l’intermédiaire d’outils de communication dématérialisés (mail, plateforme d’échange, téléphone…)

7/ Les primes vont-elles être maintenues ?

Le ministère a assuré que l’intégralité du traitement, primes et indemnités serait maintenue.

8/ Je suis AESH, dois-je venir sur les écoles ? Serais-je payé ?

S’il n’y a pas d’élèves, pas d’obligation de venir. Si un élève accueilli relève de l’aide habituelle de l’AESH, c’est le volontariat qui s’applique. Par ailleurs, les AESH ne sont pas tenus d’assurer la continuité des apprentissages. Le salaire est maintenu quoi qu’il arrive.

9/ Je suis TRS, dois-je établir la continuité pédagogique pour chaque complément ?

Normalement oui mais ce temps ne doit pas dépasser vos obligations réglementaires de service. A vous de choisir l’organisation qui vous convient.

10/ Je suis directeur et on me demande de remettre aux familles le volet 2 d’Affelnet, comment faire ?

Pour le SNUDI-FO, aucune circonstance ne doit imposer le déplacement d’un collègue dans son école.

Si vous avez d’autres questions ou si vous avez besoin d’aide, contactez le syndicat !

cale




SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo