Rechercher sur le Site

Macron entend dynamiter nos statuts et l’Ecole publique !
Publié le 21 mars 2022 | SNUDI-FO 27

Macron a présenté son projet de privatisation et de destruction de l’enseignement public, voulant remplacer les fonctionnaires par des contractuels, et renforçant l’autonomie locale des écoles et des établissements.

Dans la droite ligne de la loi Rilhac qui fait du directeur d’école un supérieur hiérarchique, Macron souhaite que les directeurs aient la possibilité de choisir leur équipe et de « récuser des profils. »

Les enseignants seraient donc recrutés localement sur la base de « projets éducatifs » spécifiques en fonction des groupes de pression divers présents dans les quartiers, et au détriment de l’égalité des droits des élèves à une même instruction garantie par des personnels protégés par leur Statut de fonctionnaire d’Etat. « On a des leviers, des crédits et on donne la liberté aux acteurs locaux. Nos élus y joueront un rôle », ajoute le président-candidat.

Lire le communiqué de la FNEC FP-FO :

Communiqué FNEC FP-FO annonces Macron
cale




Documents Liés
Communiqué FNEC FP-FO annonces Macron
PDF - 201.9 ko
SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo