Rechercher sur le Site

Le chaos, la désorganisation des écoles, la remise en cause de notre statut et de nos droits… ça suffit !
Publié le 10 septembre 2020 | SNUDI-FO 27

Des masques obligatoires… mais non protecteurs !

Alors qu’au plus fort de l’épidémie, le gouvernement nous expliquait que les masques ne servaient à rien, les personnels contraints de porter un masque sans discontinuer, de manière obligatoire, en classe, dans la salle des maîtres, dans la cour de récréation … s’indignent :

« Nous sommes obligés de forcer sur nos voix toute la journée » ; « Nous avons des difficultés à porter nos lunettes de vue » ; « Cela occasionne des maux de gorge, des migraines, des douleurs dans la poitrine » ; «  Les élèves se plaignent de ne pas bien nous entendre  » …

Le Président Macron n’a-t-il pas manqué de s’étouffer devant des lycéens à Clermont-Ferrand le 8 septembre avec ce même type de masque ?! « Pardon, je m’étrangle… Je vais mettre un masque plus léger » a-t-il dit, après avoir toussé… dans sa main ! Quelle mascarade !

Confrontés à des personnels testés positifs à la Covid, les collègues portant un masque en tissu fourni par l’Education Nationale sont placés « en quatorzaine » (bientôt « en huitaine » peut être…) par les ARS … tandis que les collègues portant un masque papier chirurgical peuvent, eux, rester à l’école !

Et dans le même temps, les personnels testés positifs – mais bien souvent non malades – sont obligés de se mettre en arrêt maladie ce qui impacte leurs droits à congés, tout en subissant le jour de carence. Inadmissible !

Toujours pas de masques FFP2 pour les personnels vulnérables !

Les personnels vulnérables ne sont toujours pas dotés de masques FFP2, les seuls véritablement protecteurs… Dans les écoles, ces personnels sont contraints de s’équiper eux-mêmes, de débourser des sommes importantes. « 50 masques FFP2 coûtent 113,94 euros sur internet. 2 par jour (4 h d’utilisation chacun) soit 25 jours… J’envoie la facture à qui ?  » Inacceptable !

Le SNUDI-FO, avec sa fédération la FNEC FP-FO, continue d’exiger à tous les niveaux que ces masques FFP2 puissent être fournis gratuitement en particulier aux personnels vulnérables et que tous les personnels dont l’école / la classe de leur enfant est fermée, ceux placés en quatorzaine, ceux qui sont vulnérables mais sans protection, puissent systématiquement bénéficier d’ASA par le médecin de prévention.

Le SNUDI FO exige donc, sur le plan sanitaire, le suivi médical des personnels à risque par les médecins de prévention et les mesures appropriées pour protéger les personnels, la reconnaissance d’imputabilité au service en cas de contamination par la COVID, la mise en place des dépistages nécessaires.

Les statuts et les droits des collègues remis en cause, des PE sommés de remplacer des professeurs de collèges !

Lire la suite :

Communiqué snudi FO désorganisation écoles
cale




Documents Liés
Bulletin d’adhésion 2020
PDF - 630 ko
Communiqué snudi FO désorganisation écoles
PDF - 1 Mo
SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo