Rechercher sur le Site

Exigeons la protection des personnels et la défense de notre statut !
Publié le 26 octobre 2020 | SNUDI-FO 27

Suite à l’assassinat odieux de notre collègue Samuel Paty, tous les personnels sont sous
le choc. Mais l’émotion laisse rapidement place à la colère.

Car quelles mesures propose le ministre ? Une usine à gaz pour la rentrée. Deux heures banalisées seraient consacrées à l’échange des personnels entre eux. Puis, l’accueil des classes en co-animation avec le professeur principal et « un autre membre de la communauté éducative, au sens très large ». Des contenus, notamment des vidéos seraient mises à disposition (lesquelles ?). Enfin, tous les élèves seraient réunis dans la cour pour écouter la lecture d’un courrier (lequel ?) et observer une minute de silence.

Il a aussi été annoncé un renforcement de la sécurité avec les forces de l’ordre.
Le jour même où ces mesures sont présentées, le ministre Blanquer lance officiellement le « Grenelle des professeurs », un nouveau chantier de destruction des statuts.

Où sont les mesures urgentes de protection des personnels ?

Communiqué FO sur la protection des personnels

Monsieur Richard Ferrand, président de l’assemblée nationale, s’est exprimé sur la situation de l’école le mercredi 21 octobre.

M. Ferrand a jugé sur BFMTV et RMC que de manière générale, "depuis plusieurs décennies il y a des choses que sans doute collectivement nous avons eu tort de laisser changer ». «  Les parents devraient rester hors de l’école et foutre la paix aux profs" a-t-il déclaré, soulignant que l’école, "ce n’est pas la démocratie participative".

Il a rappelé que "les parents donnent l’éducation à leurs enfants mais ce sont les professeurs qui sont chargés de donner l’instruction : ils ne sont pas chargés de se substituer aux parents défaillants, pas plus que les parents n’ont à venir dire comment il faut enseigner". Il a ainsi appelé à "fermer toutes les trappes à contestation de l’action des professeurs", et à "redonner la pleine autorité aux enseignants".

Le président de l’assemblée nationale ne saurait mieux dire !

Le Président de l’Assemblée National ne saurait mieux dire !
cale




Documents Liés
Communiqué FO sur la protection des personnels
PDF - 204.8 ko
Le Président de l’Assemblée National ne saurait mieux dire !
PDF - 116 ko
SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo